Une soirée où l’Histoire en prend (encore) un coup!

2014 - 1Et voici une nouvelle soirée jeux, avec 12 personnes au club.

On se divise en 2 tables de 6, l’une dans la Grèce Antique et légendaire, avec  Cyclades, avec Manu Bettarel, son fils, Nico et son fils aussi, Paulo MOREIRA et fabolo Roum. Et on a entendu pesté Paulo, puisque la règle implicite qui veut que tout le monde se ligue contre lui s’est encore vérifiée.

2014 - 3Et tout cela se termine par une victoire des deux jeunes loups aux dents longues.

De l’autre côté, c’est l’histoire qui a été maltraité dans Liberté de Martin Wallace. Yon Inthamoussou, Julie Gabriel, Jean-Yves Monpertuis, Gaetan Perrin, Flo et Else ont donc essayé de mettre à mal les soifs de pouvoir des autres. 5 généraux guillotinés, 3 gouvernements radicaux, des purges en pagaille, des batailles perdues, et on finit en beauté avec un raz de marée radical, et une magnifique victoire de Julie, avec des rouges en pagaille.

2014 - 2

 

Par contre, les trois personnages ci-dessus sont bien resté vivants, chercher l’anachronisme!

 

On constitue de nouvelles tables, avec un Istanbul, maitrisé par Yon, au détriment de Paulo, Manu et son fils.

2014 - 9

De leur côté, Julie, Gaëtan et JYM envoient du bois avec un bon vieux PitchCar, avec deux grandes lignes droites, des chicanes et des sauts de stock car. JYM reste le roi du pitch au club, Gaëtan finit deuxième, et Julie a bien du mal avec les sauts de puce. Il faudra retravailler ça, et vite fait, jeune demoiselle.

2014 - 7 2014 - 4

 

Julie, Yon, Paulo et Gaëtan terminent avec un LoveLetter, édition originale Kanai, un brin plus violent que la version AEG.

Le débat du soir à porter sur la beauté, ou pas, de cette édition originale; pour moi, elle a plus de charme, ne serait-ce que parce qu’elle est profondément japonisante, presque enfantine, qu’elle fait appel, par les touches de couleur, à des souvenir de théâtre japonais.

Les illustrations américaines sont plus lisses et plus convenues à mon goût, même si je comprends que certains de mes camarades y soit attachés.

J’ai aussi apprécié le pouvoir du ministre, l’empêcheur de gagner en rond: une main de valeur 13 ou plus, et vous êtes éliminé. C’est violent, puissant, imprévisible, et c’est encore plus marrant et vachard si vous êtes le premier joueur du tour en cours.

En clair, j’ai beaucoup apprécié cette version.

J’attend, pour pouvoir le partager, une édition française de Lost Legacy.

A vendredi prochain pour de nouvelles aventures!

04/10/2014

from Public RSS-Feed of Club jeu ARJ Riom. Created with the PIXELMECHANICS ‘GPlusRSS-Webtool’ at http://gplusrss.com http://ift.tt/1yJjFbq
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :