Une soirée respectueuse de l’Histoire médiévale.

Et une nouvelle soirée au club, où nous sommes 8, mais où il n’y aura pas équilibre.
Nous attendions Nico et son fils, mais ils ne sont pas venus, ce qui a semblé réjouir attrister Manu Bettarel.

Avant que la soirée ne commence, Paulo MOREIRA dût cependant reconnaître une manutropose (c), cette maladie interne qui pousse aux erreurs de règles. Il faudra donc rejouer à Istanbul.

Avec Julie, Yon, Paulo et Fabrice, je m’attaque à la légende: Fief.

Fief - Le Plateau

Pour ceux qui ne connaissent pas, nous incarnons de riches familles du Moyen-Âge, qui cherchent à devenir nobles.

Nous pouvons engager des militaires, pour conquérir des villes et villages au départ de notre château, construire des moulins pour ramasser l’argent de nos paysans, marier nos filles avec un bon parti, se payer un titre de Baron, Comte ou Duc, accéder au titre d’Évêque, puis de Cardinal, puis se faire élire Roi de France ou Pape.

Fief - Blanche

Tout cela, bien sûr, sur fond d’intempéries, de guerres et de peste, d’assassinat et de vengeance, puisqu’on peut même assassiner son conjoint, mais on reste sous le coup de la Justice du Roi, ou de l’Excommunication du Pape.

Julie et moi mous sommes mariés dès le premier tour, ainsi que Yon et Fabrice , laissant Paulo dans la mouise, bien seul à l’est de la carte.

Le jeu se déroule dans des conditions presque normales, nous prenons, avec Julie un nombre incroyable de calamités dans la face dès les premiers tours, laissant le développement au second couple, qui finira par arriver à ses fins, en ayant un cardinal rapidement, le roi de France, et donc des seigneurs titrés gratuitement.

Pas d’assassinat, pas de Pape, mais une peste quand même, et pour qui, évidemment? Pour ma pomme, forcément! Et une partie courte, à peine deux heures et demies à 5, sans explications des règles.

Mage Knight

Pendant que Manu, Jean-Yves et Frédéric s’occupent des trolls errants dans Mage Knight  , avec un scénario avancé de conquêtes de cités, nous nous échappons de l’ère médiévale pour voguer les mondes de Xidit, testant la nouvelle version d’Himalaya:   LordsOfXidit.

2014-10-18 00.22.39

C’est un jeu de programmation, et de contrôle, de majorité très intéressant, où Paulo finit par gagner grâce à sa maîtrise des anticipations des menaces.

Lords of Xidit - Le programmateur

La phase de programmation est un vrai casse-tête, où il faut prendre en compte les possibles déplacements des autres joueurs et leurs choix, l’arrivée des tuiles suivantes, l’ordre dans lequel on récupère les figurines, et ainsi de suite.

Lords of Xidit - Les Figurines

On m’a demandé sur Google Plus quelles étaient les changements par rapport à Himalaya, et bien je suis bien incapable de répondre, je me dois de lire les règles de l’ancêtre.

Pendant ce temps, on se bat dans les mondes de Mage Knight.

Pendant ce temps, on réfléchit dans les mondes de Xidit.

Pendant ce temps, on ferme à 2h30 du matin, on refait le monde ludique, et on rentre se coucher à 3h30.

À bientôt pour de nouvelles aventures.

 

P.S.: C’était le salon d’Essen ce week-end, et j’ai suivi de loin, avec l’aide de Tric-Trac, Ludovox et BGG ce salon. C’est promis, un jour j’irais voir.

2014-10-18

from Public RSS-Feed of Club jeu ARJ Riom. Created with the PIXELMECHANICS ‘GPlusRSS-Webtool’ at http://gplusrss.com http://ift.tt/1sV1sTO
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :