De l’Antiquité à la Renaissance en une soirée. 28 novembre 2014.

Et une nouvelle soirée, où nous sommes 10.
Paulo, Jean-Yves, Manu et Julie partent au XVIIIe siècle pour fabriquer des costumes pour le bal dans Maitres Couturiers.
Une belle partie, avec fortes engueulades, et un Paulo très en forme contre Jean-Yves, puisque le second a très souvent grillé la politesse au premier.

      Maîtres Couturiers

Le plateau est foisonnant, tout comme le matériel. Le jeu ressortira sûrement.

Maîtres Couturiers

De l’autre côté, Nini, Flo, Balrog, Yon et le fils de Manu m’accompagnent dans l’Antiquité pour une partie de 7 Wonders  à 6 avec les extensions Leaders et Babel, uniquement la tour pour la dernière parue.

7 Wonders - La tour de babel

Une belle victoire de Balrog pour sa première partie, mais nous ne sommes pas convaincu par la tour de Babel, seulement 4 tuiles sur 18 ont été construites.

J’ai construit 2 de mes tuiles Babel, pour un résultat mitigé finalement. J’ai pu construire des tuiles rouges gratuitement, j’ai construit des leaders associés, et une guilde qui va avec, mais les cartes vertes ont fait la différence.

Je pensais pourtant en avoir jeter un nombre conséquent. J’ai construit trop tard en fait.

7 Wonders

Il faudra essayer bientôt les grandes constructions, qui, avec le système de pénalité, seront sûrement plus interactives.

Pendant que la première table continue sa partie de plus de 3 heures, nous enchaînons avec Rattus  et les deux extensions Pied Piper et Africanus.

Rattus

À 6 joueurs, on prend 8 personnages parmi les presque 50 que compte le jeu et toutes ses extensions.

Nous avons donc joué avec le magicien, Merlin, le joueur de flûte, la nonne, le fou Bgg, le bédouin, le diplomate et le soldat.

Au terme de la partie, Fred et Nini finissent à égalité avec moi, et c’est Nini qui gagne selon la règle de départage.

Rattus

J’ai bien fait de ressortir ce jeu, il est très fin, et rejouable à l’infini avec le nombre de personnages présents. Il faut penser à ces boites le plus souvent possible, c’est quand même un grand jeu.

Après séparation et dissolution des tables, Paulo, Yon et moi tentons notre troisième partie en campagne de Pathfinder JCE  , et cette fois, nous venons à bout de l’Apothicaire Podiker, avec 7 ou 8 bénédictions encore disponibles dans le paquet.

Pathfinder

Une bien belle victoire, mais de peu de renforcements avant d’aller défier le dragon Croc-Noir dans sa tanière la prochaine fois.

Pathfinder

À bientôt pour de nouvelles aventures.

from Public RSS-Feed of Club jeu ARJ Riom. Created with the PIXELMECHANICS ‘GPlusRSS-Webtool’ at http://gplusrss.com https://plus.google.com/105852927902111090043/posts/f8cRBM3SizR
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :