Il faut prier, quand on est au fond du trou… Soirée du 5 décembre 2014.

Une nouvelle soirée à l’Association Riomoise de la Jeunesse, avec 7 joueurs.

Julie, Nico, Cédric et moi nous lançons dans un Deus, de chez Pearl Games, un excellent jeu de combo de cartes, avec un petit peu de placements de pions sur la carte.

wpid-wp-1417988005265.jpeg

Il ne faut pas négliger les temples, qui donnent les points de victoire en fin de partie.

Le jeu de la carte est aussi sympathique, avec le fait de défausser qui permet de récolter des ressources et des bâtiments en tout genre, de gagner de l’argent ou de nouvelles cartes.

wpid-wp-1417988080257.jpeg

Il ne faut pas hésiter à perdre un ou deux tours pour récolter, avant de s’étendre sérieusement.

C’est vraiment une magnifique mécanique, le seul bémol, ce sont les illustrations du plateau, mais cela ne gêne en rien le plaisir du jeu.

Sur une autre table, Jean-Yves, Yon et le fils de Nico s’enfoncent dans les mines du début du XXe siècle, avec GueulesNoires, un Kramer et Kiesling très sympathique chez Gigamic, très tendu, très simple sur les mécaniques mais redoutable dans la réflexion.

wpid-wp-1417988132837.jpeg

Une vrai réussite des deux auteurs allemands en tout cas.

Sur la troisième table, Paulo et Fred rejouent la célèbre Bataille Des 5 Armées, extraite du livre de Tolkien Bilbon le Hobbit, un jeu de IELLO .

wpid-wp-1417988049689.jpeg

Une longue mais agréable partie, mais étant parti avant la fin, je ne sais pas si l’histoire a été respectée.

En tout cas, Paulo, avec sa mauvaise foi légendaire, semblait être en difficulté, avec l’arrivée des aigles, et de Thorin dans la bataille.

(Après discussion sur réseau social, les Gobelins ont renversé la vapeur…)

Par contre, vous pouvez voir sur les photos que Balrog a fait peindre ses figurines, et que le résultat est absolument magnifique.

wpid-wp-1417988106652.jpeg

Ils y rejoueront, c’est certain, surtout avec une règle en français.

Enfin, après être ressorti de la mine, Jean-Yves, Yon et le fils de Nico s’essaient à la peinture, avec Pastiche, le jeu américain où l’on doit reproduire des chefs d’œuvres de la peinture occidentale.

Et c’est l’artiste Jean-Yves qui gagne à la fin. Ça c’est normal.

À bientôt pour de nouvelles aventures.

from Public RSS-Feed of Club jeu ARJ Riom. Created with the PIXELMECHANICS ‘GPlusRSS-Webtool’ at http://gplusrss.com http://ift.tt/1zAdBye
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :